Biographie

Bernard SwysenBernard Swysen
Auteur de Bandes Dessinées

Né à Bruxelles en 1964, sous le signe du lion ascendant lion, Bernard Swysen débute dans deux hebdomadaires belges. Il scénarise Géraldine dans le « Pourquoi-Pas ? » et Honoré Coutille dans Le « Soir Illustré », deux séries dessinées par Guy Brasseur, son professeur à l’Académie des Arts. L’Académie des Arts sera l’endroit, le creuset, où, encore adolescent, Bernard Swysen rencontre ceux qui deviendront ses collègues, Tome, Janry, Stuf, Fred Burton, Christian Durieux, Jean-Marc Krings, etc … et qu’il rencontre également celle qui deviendra quelques années plus tard son épouse. C’est d’ailleurs lui qui, au décès de Guy Brasseur en 1984, reprendra le flambeau, devenant à son tour professeur de BD à l’Académie des Arts.

Il devient très vite l’assistant de Walli et Bom pour les séries Chlorophylle et Modeste et Pompon, de Bob de Moor, cheville ouvrière des studios Hergé, et de Peyo, avec lequel il réalise, entre autres, L’Aéroschtroumpf. Alors qu’il travaille toujours aux studios Peyo, il rencontre un personnage, scénariste prolifique et star du polar, André-Paul Duchâteau, avec qui il noue de forts liens d’amitié. A deux, ils entament la série Rouletabille (d’abord aux éditions Lefrancq et ensuite aux éditions Soleil) dont le premier tome, Le fantôme de l’opéra, voit le jour en 1989. La série compte 8 titres à ce jour et obtiendra, en 1990, le Prix du Festival du crime de St- Nazaire. Traduit en néerlandais, Rouletabille est également publié en albums en Grèce (Modern Times).

En 2008 sort, chez Emmanuel Proust, le premier tome de l’Intégrale Rouletabille, comprenant Le Mystère de la Chambre Jaune, Le Parfum de la Dame en Noir, des énigmes policières de « Télé7Jeux » et des bonus.

Car avec Duchâteau toujours, il a réalisé des énigmes policières mensuelles pour « Télé7Jeux » : Les 2 font l’affaire, mettant en scène Marc et Sylvie, deux jeunes gens dégourdis et perspicaces qui font les beaux jours des lecteurs de «  Télé7Jeux ».

Bernard Swysen a également publié, au Lombard, dans « Hello BD » , une aventure archéologique : La châsse de St Menas où l’on découvre les tribulations de Philippe Dythaque, jeune professeur d’archéologie, et de sa pétillante assistante, Pénélope.

Les aventures de Capucine, bébé insouciant et farceur, en réalité la fille aînée des Swysen, ont fait, dès 1992, le bonheur des lecteurs japonais et ce durant plus d’un an, dans le magazine « Morning » des éditions Kodansha.

Noisette le hamster, quant à elle, petit personnage animalier qu’il crée à 7 ans pour le journal de l’école, reçoit la consécration en paraissant dans le journal de « Spirou » et se concrétise ensuite en album chez Joker Editions où le premier titre obtînt le prix jeunesse du Festival de Durbuy en 1999. Suit, en 2004 et chez le même éditeur, un deuxième volume, numéroté et signé à 1000 exemplaires: Les inédits de Noisette (Etait-ce bien nécessaire ?).

Viendra en 2000 la série Albert Lombaire, scénarisée et dessinée par Bernard Swysen, et qui conte, en trois tomes, les péripéties d’un médecin généraliste cocasse et un peu maladroit dont les albums sont publiés chez Casterman et connaissent diverses prépublications dans plusieurs magazines. Ces albums sont également édités en portugais (Book Tree), en grec (Mamouth) et en néerlandais (Casterman).

Depuis 1992, Bernard Swysen adapte également de nombreuses BD américaines en français (Hagar Dunord, Agatha Retorse, Blondie, Baby blues, La famille Mouflet,…) pour les quotidiens belges francophones. (« Sud Presse », « Le Soir », …)

En 2003, Bernard Swysen rencontre le cinéaste Claude Lelouch dont il a toujours admiré les réalisations. De cette rencontre naît une collaboration qui se concrétise par un diptyque, paru en 2004 aux Editions Soleil, intitulé Toute une vie. Tome 1: Sarah. Tome 2 : Simon.
La collaboration avec le réalisateur continue avec Si Dieu le Veut chez Emmanuel Proust en 2008, et L’Aventure, c’est l’Aventure chez Bamboo, en 2010.

Dès 2008, Bernard Swysen sort chez Bamboo Intérim Agency, 2 tomes à ce jour scénarisés par lui-même, série de gags en une planche sur le thème inépuisable des intérimaires et des agences qui les cornaquent.
Egalement à partir de 2008, le prolifique Bernard Swysen réalise 2 tomes de L’heure de la sortie scénarisés par Adeline Blondieau. L’heure de la sortie montre avec un humour parfois sarcastique et un style toujours impertinent, les potins et états d’âme des parents attendant devant l’école la sortie de leur progéniture. Vaste microcosme aux ressorts comiques inépuisables.

Comme scénariste, Bernard Swysen écrit pour le dessinateur Marco Paulo Le pouvoir de convaincre  en 2013 et Au nom des pères en 2013 pour éditions 12bis.

Inaugurant un triptyque « trois arts majeurs, trois génies », Une imposante biographie de Victor Hugo sort en 2014 chez Joker.
Biographie qui aura la caution, outre d’incontournables biographes de référence (Hovasse, Pouchain…) de Robert Badinter et de l’Académie Française.
Le deuxième volume de cette collection paraît en septembre 2016. Cette biographie de Leonard de Vinci est préfacée par Serge Bramly, et la quatrième de couverture est écrite par Gonzague Saint Bris.
Pour ces deux premiers ouvrages, Bernard Swysen aura assuré scénario, dessin et couleurs.

Le site de Bernard Swysen : www.swysen.com

Wikipedia: fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Swysen


Et tout ça se fait en Musique puisque Bernard Swysen est un passionné de musiques de films, avec une nette préférence pour le genre symphonique, où il puise son inspiration.


Toute une vie - Francis Lai