Marcel Proust : Tant de jours sont venus se placer dans le Temps

Publié dans Livres | Commentaires fermés sur Marcel Proust : Tant de jours sont venus se placer dans le Temps

Poisson d’avril !

Opuscule #233

Auteur : Eric Lamiroy

Titre : Poisson d’avril !

Couverture : Hugues Hausman

Collection Opuscules

Parution : 1 avril 2022

ISBN : 978-2-87595-654-5

Prix : 4€ en format papier / 2 € en format numérique

Disponible également en format numérique sur toutes les plateformes

Le passe-temps favori d’Eric, c’est de faire des canulars à Bernard.
Mais pas tout le temps, uniquement le 1er avril !
D’abord car c’est plus difficile de piéger un Bernard averti qui examine scrupuleusement tout courrier, tout message à l’approche de la date fatidique. Ensuite parce que ce genre de calembour se prépare, se mitonne aux petits oignons, doit tenir compte d’aléas de livraison par la poste ou de l’aide de complices.
Et cette année, Eric va se surpasser !
Si les opuscules paraissent tous les vendredis, c’est la première fois que cela tombe un 1er avril.
L’occasion est trop belle pour que leur fondateur, Eric Lamiroy, résiste à la tentation de passer de l’autre côté de sa collection.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Poisson d’avril !

Préfaces

Préfaces
Auteurs : Alice on the Roof, Barbara Abel, Thierry Bellefroid, Véronique Bergen, Bruno Brel, Xavier Canonne, Philippe Close, Thierry Coljon, Jean-Luc Couchard, Jacques de Pierpont, Eric De Staercke, Gorian Delpâture, Bernard Dobbeleer, Jean Dufaux, Michel Dufranne, Jacques Duvall, Cédrick Fairon, Philippe Geluck, Guillermo Guiz, Thomas Gunzig, Pierre Guyaut-Genon, Dan Lacksman, Eric Laforge, Francis Lalanne, Eric Lamiroy, Maxime Lamiroy, Dalaï Lammers, Joske Maelbeek, Jacques Mercier, Stéphane Rosenblatt, Richard Ruben, Eric Russon, Frédéric Sojcher, Véronique Thyberghien, Jean Van Hamme, Carlos Vaquera, Alex Vizorek, Marc Vossen, Patrick Weber et Marc Ysaye.
Editions Lamiroy
Parution : 15 janvier 2022
ISBN : 978-2-87595-620-0        
160 pages
Prix : 20 €

Pour concentrer – et non résumer – tous les livres que nous avons publiés depuis 2013, nous vous présentons dans ce recueil uniquement les préfaces.

Ces textes vous donneront l’envie de poursuivre votre lecture vers les ouvrages qu’ils introduisent.

Si leurs thèmes sont très variés, tous ont en commun d’être le cadeau d’un premier lecteur à un auteur.

Et comme les cadeaux, ça ne se revend pas, tous les bénéfices de ce livre seront reversés au Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers).

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Préfaces

Excréments

Crépuscule #12

Auteur : Erja Ystävä

Titre : Excréments

Traduction libre du finnois par Eric Lamiroy

Collection Crépuscule

Parution : 1 janvier 2022

ISBN : 978-2-87595-621-7 

Une femme est étendue sur le sol de la salle 5 de l’Ateneum Art Museum.

Vêtue d’une jokapoika de Vuokko Nurmesniemi et chaussée de Manolo Blahnik, un étron émerge de sa bouche.

La commissaire Jyrki Lukija comprend vite que cette affaire restera à jamais gravée dans les annales.

Erja Ystävä est Finnoise comme son nom l’indique.

À 38 ans, elle a été tour à tour bibliothécaire, horticultrice et artiste plasticienne.

 » Ulosteet  » est sa première nouvelle traduite en français.

Alain Magerotte / Secrets de Polichinelle« On n’est pas dans la merde ! » Voilà la réflexion type d’un inspecteur de police face à un crime insoluble à résoudre. Or, dans l’enquête qui nous occupe, on y est dans la merde et pas un peu… jusqu’au cou même ou, pour être plus précis, jusque dans la bouche !En effet, Enni Von Bonsdorff, critique d’art renommée, est retrouvée morte dans la salle 5 de l’Ateneum Art Museum d’Helsinki, un étron dans la bouche ! Et cela, le jour du vernissage de « Ex(PO)créments éternels » de l’artiste contemporaine Eveliina Sillvanpää. Une expo très courue par le public car ces déjections ne viennent pas de n’importe quels « trous de cul »; mais de « trous de cul » célèbres comme ceux de Stephen King, Freddie Mercury, Alice Cooper ou encore Björk.Bref, pour en revenir à cette tragique découverte, personne n’a rien vu car cette Enni Von Bonsdorff n’aimait pas être dérangée quand elle jugeait une exposition. Ce qui complique (et pas un peu) l’enquête. Supputations classiques : Suicide ? Non, elle s’aimait trop pour cela. Accident ? Peut-être… Car à force de péter plus haut que son cul, on risque de… Non, ce serait trop facile, et puis comme dirait Horatio Caine (« Les Experts ») : « c’est un meurtre !’ En tout cas, cette histoire ne sent pas bon d’après la commissaire Jyrki Lukija qui mène l’enquête, d’autant plus qu’il y a eu des précédents des années auparavant. Dès lors, il faut à la fois agir vite et viser juste, en évitant soigneusement de tourner autour du pot.Peut-on parler, ici, d’une histoire de cul ? Oui, si l’on s’en tient à la fonction première du mot. On se félicitera donc de découvrir tout le talent d’une auteure, Erja Ystävä, qui réussit, sur du papier de première qualité, à nous torcher une histoire qui nous tient en haleine (heureusement fraîche et sans étron dans le goulot) jusqu’au bout et qui risque de rester gravée dans les anales… Euh, les annales des Editions Lamiroy. »Ulosteet » (« Fèces » en français) est le titre original. La traduction libre du finnois est d’Eric Lamiroy.À découvrir d’urgence !

Gaëtan Faucer / Les belles phrases

Un délice pour les coprophiles, un état de siège pour les autres ! 
La scène se passe dans un musée, lors d’un pré-vernissage d’une expo de merdes…
Si si… Premier sens du terme !
Mais ça ne sent pas bon. On a retrouvé un cadavre dans une sale (salle) posture : un étron dans la bouche ! Il s’agit du corps d’une critique d’art. La crème fouettée de la profession. Ses papiers étaient toujours bien écrits…en double, voire en triple épaisseur. Que s’est-il passé ? Crime ? vengeance ? Il n’y a pas eu de coup de feu… donc pas de chasse tirée. Très vite, l’enquête est en marche (on est en Finlande.) On ne tourne pas autour du pot. Une commission (la grosse) est mise en place pour faire transiter l’affaire ! 
La suite est top secret, on ne peut surtout pas dévoiler la fin, ni en dire davantage. Il est clair que certains vont devoir se laver les mains… Lunettes baissées, va falloir bien viser.
On retrouve ici le mot de Cambronne à toutes les sauces. L’écriture est drôle et facétieuse, on ne s’ennuie pas une seconde.
Un conte idéal pour les amateurs d’histoires qui resteront dans les annales. (à l’inverse de cette critique)

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Excréments

Madame Beulemans

– Voyez Suzanne, si vous n’étiez pas là, on serait encore une fois sans lumière …

Une surréaliste rencontre nocturne dans un grenier devient une saynète à deux personnages inspirée par la pièce de Fernand Wicheler et Frantz Fonson : Le Mariage de Mademoiselle Beulemans.

« Quand le théâtre nous manque, il suffit de l’inviter dans son grenier. »
Libre incipit que j’affectionne pour vous parler de ce livre.
Il y a un siècle (février 2019… peu avant le Co… id !), Eric Lamiroy avait amusé la galerie avec  » Once upon a time in… Paris  » !
Justement, le terme « galerie » n’est pas utilisé en vain. Il s’agit ici d’un clin d’œil au  » Mariage de Mlle Beulemans « … et comme tout le monde sait (ou presque!), le théâtre des Galeries a une belle histoire avec cette pièce.
Une scène surréaliste va se passer sous nos yeux… des anachronismes amusants et touchants. Le tout entre deux femmes et deux époques différentes.
Bref, Eric rend un triple hommage à sa manière, à travers ce texte mythique : au monde du théâtre, aux comédiens et à la situation pénible des artistes. Un régal pour les amoureux des planches ! Les dessins sont du génial Hugues Hausman
Gaëtan Faucer

Madame Beulemans

Auteur : Eric Lamiroy
Illustrations : Hugues Hausman
Editions Lamiroy
Parution : 14 février 2021
ISBN : 978-2-87595-442-8
30 pages
4 € (+ 1 € de frais d’envoi) / 2€ en format numérique

Disponible en format numérique sur toutes les plateformes

Publié dans Livres | Commentaires fermés sur Madame Beulemans

Once upon a time in Paris / Il était une fois à Paris

Si Luc Besson a trouvé cocasse de se retrouver avec toute son équipe de tournage face à celle de Quentin Tarantino à la Tour Eiffel (après tout, la Dame de fer est le décor de milliers de films), lorsque sont descendus en rappel – des deux côtés ! – cinq ninjas rouges et un sixième jaune, il a trouvé la coïncidence fort de café.
Mais ce n’est rien par rapport à la tête que Quentin Tarantino a faite lorsqu’il a vu ensuite arriver sur la Seine deux batobus avec à leur bord, venant de gauche, Jean Dujardin et un perroquet à crête de plumes noir perché sur son épaule et, venant de droite, George Clooney et un cacatoès gris lui parlant à l’oreille.

Once upon a time in Paris / Il était une fois à Paris

Auteur : Eric Lamiroy
Illustrations : Hugues Hausman
Editions Lamiroy
Parution : 8 mars 2020
ISBN : 978-2-87595-272-1
35 pages
4 € (+ 1 € de frais d’envoi) / 2€ en format numérique

Disponible en format numérique sur toutes les plateformes


Publié dans Livres | Commentaires fermés sur Once upon a time in Paris / Il était une fois à Paris

Cinq mille mots serrés comme un petit café italien

13 opuscules présentés par Eric Lamiroy

Auteurs : Jacques Mercier, Adeline Dieudonné, Henri Vernes, Isabelle Wéry, Maxime Damo, Véronique Bergen, Bernard Swysen, Cécile Hupin, Alain Doucet, Géraldine Martin, Brice Depasse et Stefan Liberski 

Titre : Cinq mille mots serrés comme un petit café italien

Collection Opuscules

Parution : 21 juillet 2019

ISBN : 978-2-87595-231-8

253 pages

Format 12 x 20 cm

Prix : 20 €

en vente sur www.lamiroy.be

Offert avec l’abonnement d’un an aux opuscules

13 opuscules pour fêter les deux ans de la collection. Après leur lecture, ne soyez pas triste, il y en a une centaine d’autres ! 

  1. Jacques Mercier : Des matins lumineux
  2. Adeline Dieudonné : Seule dans le noir
  3. Henri Vernes : La cigale aveugle
  4. Isabelle Wéry : Fumer des Gitanes
  5. Maxime Damo : Manquant à l’appel
  6. Véronique Bergen : Émeutes en milieu urbain
  7. Bernard Swysen : Fergus McEdny
  8. Cécile Hupin : Pizza
  9. Alain Doucet : Toboggan
  10. Géraldine Martin : Matriochka
  11. Brice Depasse : Ob-La-Di, Ob-La-Dan
  12. Adeline Dieudonné : Le ventre idéal
  13. Stefan Liberski : Space Conflikt Gallery

Illustration de la couverture : Frédéricque Bigonville

Publié dans Livres | Commentaires fermés sur Cinq mille mots serrés comme un petit café italien

Festival du livre d’humour de Bruxelles : MORT DE RIRE !

Je dédicacerai mon livre En chaque être … au Festival du livre d’humour de Bruxelles « Mort de Rire » le lundi 16 mai de 10h à 18h.

infos : www.mortderire.be

mort de rire

Publié dans Agenda, En chaque être sommeille un livre | Commentaires fermés sur Festival du livre d’humour de Bruxelles : MORT DE RIRE !

Bruxelles en transition : vernissage le mardi 1 mars à 18h00 au parlement bruxellois

Lauréat du concours Bruxelles en transition. Photoreportage d’une société en mouvement, je vous convie à ma première exposition collective.

Proclamation des résultats et vernissage au Parlement francophone bruxellois le 1er mars à 18h.
Exposition du 2 au 25 mars 2016.
Entrée libre de 10h à 17h.

Parlement francophone bruxellois
Rue du Lombard 77
1000 Bruxelles

Bruxelles en transition

 

Publié dans Photographie | Commentaires fermés sur Bruxelles en transition : vernissage le mardi 1 mars à 18h00 au parlement bruxellois

Bruxelles je t’aime

Participation au concours Bruxelles je t’aime

bruxelles je t'aime

Publié dans Photographie | Commentaires fermés sur Bruxelles je t’aime