Emile Zola : « Comment on meurt »

zolacouvbordnoir_large
Vous avez lu l’histoire des Rougon-Macquart ?
Comment ils vécurent, comment ils sont morts ?
Ça vous a plu, hein, vous en demandez encore…
Eh bien, voici une novella d’Émile Zola.

Comment on meurt, comment on meurt…

Leur seul point commun,
C’est de mourir d’une minute à l’autre.
Noble, bourgeoise, enfant,
Commerçante ou paysan.

Comment on meurt, comment on meurt…

Nous ne sommes pas tous égaux
devant la mort.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Emile Zola : « Comment on meurt »

Thierry Coljon : « Souviens-toi de Venise, Corto »

Emelire a eu le plaisir de corriger ce nouveau livre de Thierry Coljon : « Souviens-toi de Venise, Corto ». Disponible aux Editions Lamiroy et au format numérique sur toutes les plateformes.

 

25 avril 2080 : Venise est sous eau, coupée du monde. Marine Lehner, 90 ans, vit seule au deuxième étage d’une maison abandonnée du Dorsoduro. Elle se souvient de ses belles années vénitiennes, de son amour pour Corto, de son amitié pour Fabrizio et Pandora et surtout du vol de cette bague au pouvoir magique. Entre légendes, fées et fantômes, la jeune journaliste est confrontée aux mystères d’une Venise ancestrale, à la fois romantique et violente, réelle et évanescente. Et si Casanova, Vivaldi, Goldoni, le Tintoret et Hugo Pratt ne formaient qu’une seule et même personne confrontée à la disparition du temps et du monde ? 

 

 

 

 

L’auteur

Après Stromae est mort à New York et Banksy et les taupes de Bethnal Green parus aux éditions Lamiroy en 2016 et 2019, Souviens-toi de Venise, Corto clôt la trilogie « Marine Lehner » de Thierry Coljon, journaliste musical au quotidien belge Le Soir depuis 1981.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Thierry Coljon : « Souviens-toi de Venise, Corto »

Xavier Huberland : « Croquettes en stock »

Emelire a eu le plaisir de corriger cet excellent bouquin de Xavier Huberland : « Croquettes en stock », un roman à multiples rebondissements, empreint de belgitude, donc de surréalisme au ­service d’une trame de destinées et de filiations ­suscitées par un Albert en grande forme, au premier jour de sa vie où il aura enfin pu décider de son chemin. Déjà paru aux Editions Lamiroy.

 

Ce dimanche 21 juillet 2013, un homme s’est enfin autorisé à décider de son destin. Son unique décision le concernant aura été de démissionner, plus précisément d’abdiquer puisqu’il s’agit d’Albert II, roi des Belges pendant 20 ans.
Sa première initiative d’homme libéré sera de se rendre incognito avec deux de ses petites-filles à la Taverne du Passage à Bruxelles pour y déguster leurs célèbres croquettes de crevettes.
S’ensuivra une soirée surréaliste dans une taverne remplie des personnalités qui font une partie de la ­petite Belgique. Avec, deuxième première de cette ­journée historique, une rupture de stock de croquettes au grand dam de Haddock, le chef, et de Nestor, un maître ­d’hôtel qui cache bien son jeu.

 

 

 

Croquettes en stock est le quatrième roman de Xavier Huberland qui exprime ici sa profonde belgitude, avec la poursuite des thèmes de filiation et de destinée qui l’interpellent au quotidien.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Xavier Huberland : « Croquettes en stock »

Frédéricque Bigonville : « On va tous crever »

Le livre « On va tous crever ! » est paru aux Editions Lamiroy fin juillet 2020.

 

 

 

 

 

 

Alerte à la pandémie, état d’urgence, masques, confinement !
N’est-ce pas le moment de remettre en question tout ce bordel et de faire table rase ?
Avant qu’il ne soit trop tard et que nous n’ayons vraiment plus le choix…

image002

 

 

 

 

L’auteure

Frédéricque vit en bordure de la forêt ardennaise, au Pays de son père que traversa Paul Verlaine en son temps.

Pour tromper son ennui existentiel, elle pratique différents modes d’expression : illustration, sculpture, céramique, écriture.

Curieuse invétérée, elle aime observer ses contemporains de loin, et constate souvent qu’elle ne les comprend pas.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Frédéricque Bigonville : « On va tous crever »

Marc Danval : « Pittoresque de la futilité »

Emelire a eu le plaisir de corriger ce recueil de poésies de Marc Danval : « Pittoresque de la futilité ». Paru en septembre 2020 aux Editions Lamiroy.

 

Voici un poète d’un tempérament puissant, et même torrentiel. La révélation  de  Marc  Danval  qui  inscrit  au  fronton de la perception sensible une nouvelle expression d’intelligence, démontre aussi le pouvoir de polyvalence, sinon de diaspora des zones francophones en dehors de l’Hexagone et la validité essentielle de l’art français au-delà des frontières extérieures de la France. Ce qui frappe, c’est, au sein d’un amour fou de la vie, la modernité du lyrisme de Marc Danval. Nous sommes plongés dans le monde d’aujourd’hui, soumis au rythme de la vitesse et de la musique de jazz. Quelle avidité et quelle promptitude ! C’est l’éclair et sa foudre. C’est un tumulte orageux mais sans ténèbres, avec une sorte d’élan et d’éclat solaires. La personnalité de Marc Danval est si forte, son ardeur si singulière, sa poésie à la fois si ample et si intense, celle des natures sensibles qui osent prendre tous les risques, bousculer toutes les conventions livresques, aller au bout de leurs fougues, trouver les mots et les chants qui les délivrent. Marc Danval est un signe de la renaissance qui se manifeste.

image003

 

L’auteur

Marc Danval est né à Bruxelles le 18 février 1937, il est journaliste, écrivain, artiste et chroniqueur de jazz et de gastronomie belge d’expression francophone. Il a également été comédien au Théâtre royal du Parc de Bruxelles jusqu’en 1961. Il fut un ami et admirateur de Robert Goffin. Spécialiste du jazz belge, il produit et anime sur les ondes de la RTBF l’émission La troisième oreille.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Marc Danval : « Pittoresque de la futilité »

Christophe Goudine : « Aimez-moi les uns les autres »

couverturegoudine_large
D’après les enquêtes que nous avons pu mener auprès des victimes des exactions de Christophe Goudine, étonnamment toutes s’en sortent plutôt bien : généralement une larme de rire au coin de l’œil vite essuyée ; le retour à une activité normale se fait sans séquelles graves, sinon celles de faire parfois attention à ce que l’on dit, sachant que veille peut-être un Christophe Goudine prêt à vous dynamiter la plus sûre des vérités.

image004

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Christophe Goudine : « Aimez-moi les uns les autres »

Serge Théate : « Miscellanées »

Emelire a eu le plaisir de corriger le livre de Serge Théate : « Miscellanées », dans lequel l’auteur nous propose un recueil d’articles relatifs à ses recherches dans les domaines de la culture hébraïque, des langues bibliques et de la Bible. Paru en juin 2020 aux Editions Lamiroy.

miscellaneesHD_large

 

 

 

Rédigé pédagogiquement à l’usage de tous, cet ouvrage est conçu comme un opus jubilaire à l’occasion de ses 25 années d’ordination sacerdotale et est destiné au public potentiellement intéressé par les différents thèmes traités.

 

image005

 

L’auteur

Serge Théate, prêtre du diocèse de Namur (Belgique), Docteur en théologie (Institut Catholique de Paris et Katholieke Universiteit te Leuven) et bibliste (Institut Biblique Pontifical de Rome), est professeur de langues bibliques (hébreu et grec) et d’Écriture Sainte au Séminaire & Studium Notre-Dame de Namur ansi que professeur de Bible à l’Institut Supérieur de Sciences religieuses à Carlsbourg.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Serge Théate : « Miscellanées »

Eric Neyrinck : « Bukowski et moi »

Emelire a eu le plaisir de corriger cet essai d’Eric Neyrinck : « Bukowski et moi ». Paru en juin 2020 aux Editions Lamiroy.

98585408_2806400702816803_5516542508508643328_n_large

 

Déjà plus de vingt-cinq ans que tu es parti Hank, emporté par une putain de leucémie ce maudit 9 mars 1994. Vingt-cinq ans que tu as quitté ce monde de merde dans lequel, crois-moi, rien n’a évolué dans le bon sens. C’est même devenu de pire en pire pour les pauvres bougres sans fortune que nous sommes. La fameuse classe moyenne que l’on voyait triomphante dans les années 60 et 70 est en train de se casser la gueule et il ne restera bientôt plus rien de ce que certains anciens ont acquis au prix parfois de leur vie pour notre bien-être.image006

 

 

 

L’auteur

Né il y un demi-siècle, ayant grandi à Bruxelles, rien ne prédestinait Eric Neirynck à l’écriture quand il est tombé dedans il y a plus de dix ans par la faute d’un jeune éditeur français. Depuis il a publié plusieurs nouvelles, romans et participé à différentes revues et magazines.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Eric Neyrinck : « Bukowski et moi »

Jean-Michel Thiriet : « Aphorismes »

couvertureaphorismesThirietbordnoir_large

 

Mais non. Un aphorisme, c’est une caresse littéraire, un baiser de mots, un soupçon d’esprit, un angström d’humour, une tempête dans un dé à coudre, un tremblement de grain de sable, une patte de mouche qui gigote, un hurlement d’amibe, un tsunami de poche, une fleur de violette qui éclot sur un cadavre de lombric, un vol fugace de huppe fasciée sur un ciel de printemps, une larme de miel de châtaignier sur une miette de biscotte. (À première vue).

image007

 

 

 

L’auteur

JMT né en 1958, vivant jusqu’alors, mort après. Publie dans Fluide Glacial, Spirou, participe à « LES NULS L’ÉMISSION », « GROLAND », joue de la guitare, du ukulélé, de la mandoline, de la mandole, du bouzouki irlandais, du bouzouki grec, et de 47 autres instruments qui ne vous intéressent pas du tout.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Jean-Michel Thiriet : « Aphorismes »

Carlos Vaquera : « Aspirations »

Après les succès d’Inspirations et d’Expirations, Emelire a eu le plaisir de corriger « Aspirations », le dernier tome de cette enrichissante et passionnante trilogie de Carlos Vaquera. Paru en mars 2020 aux Editions Lamiroy.

Aspirations_Carlos_Vaquera_HD_bord_noir_large

 

Les mots que vous allez découvrir dans ce livre, je vous les ai empruntés. Ils font partie de votre histoire personnelle. Je suis sûr que lorsque vous les lirez, vous les reconnaîtrez. Je n’ai fait que les ressortir de votre esprit où vous les aviez égarés depuis trop longtemps. Ils sont aussi naturels et merveilleux qu’un lever de soleil. Si vous les récupérez, si vous en prenez soin, ils seront capables d’illuminer votre âme et de réchauffer votre cœur.

Carlos Vaquera.

IMG_6877_480x480_SR

 

 

 

L’auteur

Carlos Vaquera est un touche-à-tout artistique. Il mélange toutes ses passions afin de livrer en toute humilité ses multiples explorations. Que ce soit lors de ses spectacles, de ses formations, de ses conférences ou dans ses livres, son unique but est de vous faire du bien. Vous trouverez son actualité sur www.carlosvaquera.com.

Publié dans A la une | Commentaires fermés sur Carlos Vaquera : « Aspirations »